Sauveteur Secouriste du Travail

Sauveteur Secouriste du Travail

Objectifs

Acquérir les connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de premiers secours destinés à préserver la victime en attendant l’arrivée des secours au sein de l’entreprise

Promouvoir la prévention des risques professionnels

Les formateurs sont tous des professionnels, qualifiés et certifiés, choisis pour leurs connaissances étendues et leur sens de la pédagogie.

sec

Méthodes Pédagogiques

Formation basée sur des études de cas avec des démonstrations pratiques, des phases d’apprentissage. La formation est très concrète et la plus proche possible du terrain

Exercices individuels et en groupes. Le matériel utilisé pour les démonstrations est mis à disposition par le formateur (mannequin, couvertures….)

Supports de cours

Evaluation et certificat en fin de formation et après évaluation du formateur, la carte SST (Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail) est délivrée au participant et un procès-verbal est adressé à la C.A.R.S.A.T. de la région.

Public : Personnel d’entreprise, membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d’accident.
Type de cours : Stage Pratique
Référence : SST
Durée :  2 jours – 14h de formation

CERTIFICAT DÉLIVRÉ EN FIN DE FORMATION

Programme de formation

Le Sauveteur Secouriste du Travail :
  • Le rôle du secouriste
  • Les risques liés à l’activité
  • La recherche des risques
  • La reconnaissance du danger
  • Comment supprimer ou isoler le danger
  • La soustraction de la victime de la zone dangereuse
  • L’alerte sirène : comment protéger la population
Protection et prévention :
  • La définition des actions de prévention ou de protection à réaliser permettant la suppression éventuelle du danger identifié
  • La recherche des risques persistants
  • Théorie et cas pratiques
L’examen de la victime :
  • Examiner la (les) victime(s) avant la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir
Alerter et informer :
  • Cette séquence met en évidence la similitude des compétences attendues de la part des SST, aussi bien en matière d’alerte des secours qu’en matière de transmission de l’information dans l’entreprise

 

 Secourir :

Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable de mettre en œuvre l’action secourir quand :

 La victime saigne abondamment :

comprimer l’origine du saignement

La victime s’étouffe :

désobstruction des voies aériennes chez l’adulte, l’enfant et le nourrisson désobstruction partielle des voies aériennes

La victime répond

elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux : reconnaitre, apprécier et transmettre à un médecin les signes d’un malaise

La victime répond, elle se plaint de brûlures :

brûlures thermiques, chimiques, électriques, par ingestion

Le défibrillateur :
Théorie :
  • Principe de défibrillation
  • L’arrêt cardio-respiratoire
  • Le cas de réanimation cardio-respiratoire
  • La chaine de suivi
  • L’usage du défibrillateur
Pratique :
  • Utilisation du DSA / DAE
  • Conditions de sécurité et d’utilisation
  • Recueillir et transmettre les données
  • Cas pratiques

 

La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements :

suspicion de fracture, de traumatisme du dos, du cou ou de la tête

La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment :

plaie de l’abdomen, du thorax, section de membre, plaie à l’œil et plaies simples

La victime ne répond pas, elle respire :

libération des voies aériennes / mise en position latérale de sécurité (PLS)

La victime ne répond pas, elle ne respire pas :

réanimation cardio-pulmonaire  avec l’utilisation du défibrillateur automatisé externe

Les risques spécifiques à la profession :

On appelle risque spécifique, tout risque qui nécessite, de la part du SST, une conduite à tenir complémentaire ou différente de celle enseignée.